Le risque de chute de plain pied

, par Maïtena LECHARDOY

En 2014, les chutes de plain-pied constituaient la 2ème cause d’accident du travail en 1er règlement avec au moins 4 jours d’arrêt.
Elles représentaient à elles seules 13 % des accidents recensés dans les entreprises françaises.
Le risque de chute de plain pied est encore aujourd’hui souvent sous-estimé car considéré comme inévitable et ayant des conséquences bénignes.

Article ici

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)